»

About

Interview :

La Techno Libre - (voir)


En 2013, DYNA remporte avec DJOS, la CARL COX EUROPEAN DJ COMPETITION parmi plus de 700 candidats et part jouer à Ibiza pour la soirée CARL COX REVOLUTION.

En 2003, elle participe a un contest dj féminin franco-allemand parmis 180 candidates... Elle le remporte avec brio et s'envole pour l'Allemagne ou elle jouera dans de multiples soirées dont les Francofolies de Berlin, le Polar TV et la PapierFabrik au coté de Kiki du célèbre label B-Pitch Control d'Ellen Alien....

En solo ou au sein du sound system D.FaZé, elle s'impose sur la scène rave européenne depuis 1999 avec ses mixs hardtechno et hardcore. DYNA aka DEIVA : En 2010, Après un succès éminent sous le nom de DYNA, elle souhaite élargir son champs musical et joue également des sets aux sons plus electro et techno mais toujours dancefloor ! Pendant quelques années, elle se fait donc également appelé DEIVA sur les flyers quand elle est bookée pour jouer ce style.

En 2017, elle abandonne le pseudo DEIVA pour conserver uniquement DYNA, comme depuis ses débuts dans la musique, sans pour autant abandonner son éclectisme et la variété de ses sets en fonction des soirées ou elle est invité a jouer : marque de fabrique de cette DJ fun et délirante ! UN PEU D'HISTOIRE (mais pas trop, car c'est vite relou lol) DYNA, fan de hardrock et de metal et à la formation classique (solfège et piano), découvre l'univers techno à l'âge de 16 ans avec le tubesque "pump up the jam" de Technotronic, la trance GOA et le hardcore hollandais a la ThunderDome...

A 18 ans, la Seine-et-Marne où elle est née et où elle vit encore, devient le berceau de la Free Party et des Teknivals. C'est la rencontre d'une jeune femme créative et d'une scène à l'univers révolutionnaire et rebelle, parfaitement illustré par le célèbre "You might stop the party but you can't stop the future" du sound system londonien Spiral Tribe. jeune femme, séduite par le mouvement, ses idéaux et son identité musicale, s'engage pour défendre et imposer les programmations de Free Party et des Rave sur le territoire européen. Cette militante acharnée se découvre une passion pour les sons violents, la hardtek et le hardcore, contrastant terriblement avec son apparente douceur et une élégance féminine à souhaits. D.FaZé Sound System : Mai 1997, en teknival en Normandie, la jeune femme rencontre DJOS (aka Djules), qui mixe en solo depuis 3 ans. Le duo se forme, crée 3 labels (DFZ rec, Insekt Rec, Nappage Norcturne rec) et le couple est booké partout en France mais aussi en Europe aux cotés des plus grands Djs de la scène rave et devant un public toujours plus nombreux !

En 1999, Dyna et Djules créent leur sound system D.FaZé avec leur groupe d'amis. Les soirées s’enchaînent jusqu'en 2009 et grâce à leur qualité, elles marqueront tout une époque et une génération de ch'ti raveurs et aussi au delà.... En avril 2001, DYNA & DJULES créent le label Insekt Records qui deviendra un des labels de référence de la scène hardcore free party française, puis en 2004, c'est la création d'un second label hardtek hardfloor : DFZ Records.
Au total 10 maxis vynils sortent dans les bacs, les Djs underground se les arrachent et ils sont joués dans les raves aux quatres coins de l'Europe.

En 2005, le duo se produit, comme chaque année depuis 6 ans, lors de la désormais célèbre rave de la braderie de Lille organisée par leur sound system D.FaZé qui réunit plus de 6 000 personnes à l'aéroport de Lesquin, près de Lille.

En 2008, 2009 et 2010, c'est la Belgique qui s'emparent du phénomène, le duo ne cesse de jouer aux quatre coins du pays, ils sont les têtes d'affiches de nombreuses soirées et festivals alternatifs. En 2010, DYNA est choisie pour témoigner dans le livre de l'écrivain / musicologue Guillaume Kosmicki, devenu une référence : "Free party, une histoire, des histoires" et assoit ainsi sa réputation de DJ européen.

En 2012, DYNA & DJOS créent le label electro Napage Nocturne et 7 Eps sont disponibles sur les plateformes numériques comme Beatport. Ils mixent toujours devant des milliers de happy people, leurs sets, vidéos et photos sont vues des centaines de milliers de fois sur le web.

En 2014 et 2016, DYNA part faire 2 tournées en Nouvelle Calédonie aux cotés de Woody Mc Bride, Citizen Kain, Elisa Do Brasil...où elle séduit un nouveau public au bout du monde ! Aujourd'hui, DYNA a quitté DJOS et le nord pour s'installer dans le sud de la France. Elle a rejoint le sound system normand K-RMA / ITF / Intoxytek au célèbre mur de son noir et jaune ainsi que la DJ team de l'association WELCOME à Grenoble. Passionnées, technique, charismatique et toujours aussi déjantée, DYNA continue d'enflammer les foules avec ses sets qui sont à chaque fois remarqués...

Que ce soit en electro techno, hardtek tribe hardfloor ou hardcore, ses prestations pourraient se résumer ainsi : DANCEFLOOR et ECHANGE FUSIONNEL AVEC LE PUBLIC. Pour 2018, DYNA s'associe avec MISSYL du sound system NONEM qu'on ne présente plus, notamment pour l'organisation de ses énormes et mythiques teufs en Italie...

Les 2 Djettes passionnées, nous préparent un nouveau DUO qui s'annonce haut en couleur et en émotions pour le dancefloor. Son nom ? TECHNO BITCHES ! (ça promet ;-))) >

STAY CONNECTED.... RAVE ON !

Book and inquiries

Dyna